Blog

Lionel Rister, potier d’art à Grenoble

Lionel Rister, potier d’art à Grenoble

J’ai pu faire un petit reportage chez Lionel Rister, potier à Grenob,e avec qui je pratique aussi du Kinomichi.

Lionel est un potier d’art qui réalise des pièces utilitaires (plat, assiettes, tasses…) en utilisant diverses techniques.

Voici la réalisation d’une pièce :

Quelques photos de son atelier et de ses pièces.

Un super instrument de musique.
Le stock de terre
Les pièces (les siennes et de certains de ces élèves), qui attendant la cuisson
Le four, prêt pour le démarrage de la cuisson
L’atelier de Grenoble

Si vous souhaitez voir le travail de lionel, vous pouvez visiter son site : https://www.lionel-rister.com/ ou passer directement le voir dans son atelier à Grenoble.

Les Tipis de Quirky Camping

Les Tipis de Quirky Camping

J’ai eu l’occasion de participer à la construction d’un tipi en Dordogne, chez Matt et Wendy de Quirky Camping.

La construction en elle même n’est pas forcement complexe quand on a compris la technique, mais pour comprendre comment faire tenir tous ces pilones les uns sur les autres c’est une autre paires de manches…

Au final, on arrive à une construction qui ressemble à une grosse tente confortable.

Je vous joins en plus la photo d’un des pilones que l’on a préparer en mars dans du châtaigner.

Stage de ceramique – Partie 2 Raku Nu

Stage de ceramique – Partie 2 Raku Nu

Voici la suite de l’article sur le stage de céramique, après la cuisson en four papier, voici la décoration « Raku Nu ».

Le raku est une technique d’emaillage de ceramique développé au Japon au 16eme siècle. C’est une technique utilisé principalement pour les service à thé de la cérémonie du thé. Les pièces incandesente à la sortie du four subisse un choc thermique important.

Le Raku nu est derivé de cette technique, sauf que l’on ajoute une engobe pour que l’emmaillage parte en même temps que le nettoyage de la pièce pour y retirer la suit. Il y ressort une pièce en ceramique « brut » mais avec avec toutes marque d’enfumage qui provient du choc thermique, celà fait des motif en noir et blanc que l’on controle plus ou mois en fonction de la manière de « peindre » l’engobe.

C’etait ici mon premier essai, où j’ai tenté de melangé Raku et Raku Nu, le résultat n’est pas vraiment à la hauteur d’un expert, mais je pense que c’est une technique qui peut donner des chose très interressante, que j’essairais de maitriser à l’avenir.

 

La « peinture » d’engobe et d’émail.

On recuit les pièces et on les sort du four, quand elle sont encore brulantes?
On pose les pièces encore brulante (le four est à 900°) sur de la sciure froide, la sciure s’enflamme immédiatement sur l’émail.

Un de mes essai de tasse en Raku nu
Une fois la pièce un peu plus froide, on retire l’email qui n’a pas collé à la pièce.
Mon essai Raku, Raku-Nu
Les pièces des autres participants au stage

Stage de céramique enfumage avec Manon Bertellot

Stage de céramique enfumage avec Manon Bertellot

Juste en partant de Lyon, je suis revenu dans le sud ouest, en ariege à Artigat pour faire un stage de

Découverte des TERRES POLIES et ENFUMÉES

         Modelage, construction d’un  four primitif éphémère au bois

                     cuissons d’enfumages « RAKU-NU »

Je vais ici parler de la première partie du stage, la suite arrive bientôt…

J’arrive donc en vélo de la gare de Pamiers… J’arrive par le train de nuit, le ciel etait bien menaçant, mais quelques minutes après le départ, je suis encore une fois passé en plein milieu de la tempête, avec mon vélo d’une fiabilité douteuse, j’ai cru que je n’allais jamais arriver à destination…

Heureusement, au milieu du chemin, Guillaume, que vous avez déjà pu entendre parler sur mon article sur le pain  est venu me chercher, et après une bonne douche chaude, j’ai pu commencer le stage…

Les deux premier jour ont consister à faire du modelage, action qui peut sembler simple mais il est complexe de faire une forme harmonieuse sans expérience… Mon souhait de faire un service à thé (théière et tasse)  n’a pas été réalisé aussi bien je voulait, mes tasses sont assez difformes, mais ce n’est qu’une première expérience… C’est assez impressionnant de voir manon, en utilisant les mêmes technique de modelage qui réalise des formes harmonieuses du premier coup, mais elle a plus de 10 ans d’expérience…

Atelier modelage, à la main, Manon en arrière réalise des formes très harmonieuses.

Au premier plan, réalisations de Manon… Nos formes sont prêtes à sécher…
Et mes réalisations (au premier plan) du deuxième jour… Ce n’est pas encore ça.

Le troisième jour est le jour de séchage, libre pour nous, delà était une occasion de visiter la petite bourgade d’Artigat (je n’ai pas ramené de belles photos).

Le quatrième jour est le jour de la réalisation du four papier… On créé un dôme en bois et papiers journaux au dessus de nos poteries, le bois va se consumer et cuire nos créations C’était vraiment intéressant, on peut réussir à faire un four efficace avec peu de moyen.

On met toutes nos créations sur les briques réfractaires.
On créé le four en forme de tipi au dessus
On fait en sorte qu’il se tienne de lui même (car tous ce bois sur les poteries, ça peut faire mal…)
On prépare les différentes couches de papier journal et de barbotine…

ça y est, ça chauffe…

Le lendemain, on démarre la technique d’enfumage… une fois que le four est bien chaud après 24h de cuisson, on met de la sciure (le bois est quasiment entièrement consumé, il ne reste plus que du beau charbon de bois).

Manon jette de la sciure dans le four
qui s’effondrera quelques minutes plus tard, ce n’est pas bien solide le papier carbonisé…

On continue ensuite à bruler différent végétaux sur nos poteries, qui apparaissent au milieu des cendres, ce qui ajoute les differents effet d’enfumage.

Quelques feuilles mortes sur le reste du four encore bien chaud.
Nos créations apparaissent au milieu des cendres…
On les sort ensuite du four
Ma théière, « chaudement » sortie du four…
Nos créations, au premier plan, les miennes (je manque clairement d’expérience en modelage…). On voit les effet de l’enfumage.

Et voilà pour la première partie… Dans les prochains jours, je publie le Raku / Raku Nu…