portait

Photographe passionné Authentique Atypique

Photographe
Passionné
Authentique
Atypique

Mickael, alias Micoulou

Ma passion dévorante pour la photographie remonte à l’âge de mes 5 ans, lorsque j’étais fasciné par mes premiers développements photos en famille dans la chambre noire.

Et cet intérêt est devenu passion !

Atypique ?

Mon fonctionnement social atypique me donne la faculté de cultiver ma passion dévorante pour la photographie et son histoire, ainsi que la maîtrise totale de la technique des technologies les plus récentes mais aussi de matériel ancien ou original. J’étudie ce sujet en profondeur et  je peux consacrer tout mon temps pour explorer un domaine ou parvenir à maîtriser une technique.

J’y ai d ailleurs consacré une chaine Youtube, intitulée Phot’antik.

Authentique ?

Authentique, car je ne me sens pas à la mode. Vivant parfois « dans ma bulle », en dehors des modes et des influences diverses, je réalise des reportages dans la posture d’un  «observateur».

Plutôt discret, j’observe, sans jugement, pour mieux comprendre votre univers et et je tente alors de capter les moments ou les lieux avec beaucoup de sincérité et de sensibilité.

Tout en apportant ma touche personnelle, j’essaye de comprendre l’univers de chacun pour le représenter au mieux en photographie.

J’aime aussi :

  • la musique (je joue de la vielle à roue)
  • voyager
  • les habitats originaux (les kerterres, les yourtes, les maisons en rondin de bois…)
  • le chocolat noir (c’est mieux quand c’est fort en chocolat) et les sushis (bon, pas mélangé avec le chocolat hein…)
  • les modes de vie autosuffisants ou/et atypiques,
  • les personnes gens passionnés.
 
 
 
 
 

Mes sources d’inspirations ?

Les films ?

La belle verte de Coline Serreau, L’an 01…

Les livres ?

Le seigneur des anneaux, construire en rond…

La musique ?

Nightwish, blowzabella, Night Flight Orchestra, Lokua Kanza…

Les Photographes ?

Michael Kenna, Sebastiao Salgado, Ansel Adams …

Je présente des troubles du spectre de l’autisme (TSA). Si vous voulez en savoir plus

 

J’ai été diagnostiqué « autiste asperger », (depuis ce terme diagnostic a disparu). Même si  j’essaye de faire de ce handicap une force, je n’aime pas le terme d’autisme de haut niveau (car bien souvent, je suis en bas …)  restons en donc au trouble de du spectre de l’autisme TSA.

Cette particularité neurologique me permet de vivre  en autonomie mais avec néanmoins pas mal de difficultés. Je suis souvent mal à l’aise dans les interactions sociales.  J’ai du mal à comprendre les expressions faciales et corporelles, l’implicite ou les sous-entendus.

Je suis sensible aux bruits. Je ne suis pas adapté au monde de l’entreprise et c’est la raison pour laquelle j’ai choisi de travailler pour mon propre compte dans le domaine artistique. 

Être autiste, c’est aussi souvent lié à un ou deux “intérêts restreints spécifiques”, et chez moi c’est la photographie et l’histoire de la technique…

Pour en savoir plus, j’écris régulièrement dans mon blog à propos de l’autisme