10 jours de woofing

Cela fait maintenant une semaine et demi que je suis volontaire (« helper ») dans une exploitation agricole de BC qui cultive des courges (squash) et qui a un vignoble, en cours d’agrandissement…
Le nouveau vignoble…
Cette ferme se trouve dans la vallée de l’okanagan, plus exactement dans la vallée de la Similkameen, entre les villes de Keremeos et Osoyoos, à 500m de la frontière avec les USA.
Cet endroit est dit « semi désertique », les plantes qui y poussent naturellement sont des conifères et des petits cactus. Il y a des rivières, grâce à la fonte des neiges des montagnes alentours mais il y pleut très rarement. Il faut donc irriguer toutes cultures, le climats est bon pour pas mal de fruit, mais il y fait naturellement trop sec. Cette année étant exceptionnelle, comme dans tous le Canada, il y a un gros excédent de pluie, et ici aussi (il a plu 2 fois en 1 semaine, ainsi qu’un orage). On a aussi eu une tempête de sable, cela fait bizarre d’en voire une.
Rivière en crue, de nuit…
Nous sommes 12 volontaires, et on a 2 cuisines, des emplacements qui servent de chambres, 1 douche rudimentaire et 2 toilettes sèches. On a beaucoup de nourriture à disposition, les congélateurs sont plein…
La grande maison, où il y a 7 chambre, un living room et une cuisine.

La petite maison, avec la cuisine principale, la douche et 3 chambres

Ma « chambre » séparé du living room par un drap et une planche.

Frigo de la petite cuisine…

Toilettes

Grande cuisine
L’ambiance est super sympa entre tous les volontaires, elle me rappelle un peu les colos (feux sur la plage, ballade tous ensemble le soir…).
BBQ ensemble.

Parlons maintenant du travail : j’avais compris que le wwoofing était comme un échange, sur les descriptions des sites Helpx comme wwoof, comme sur les commentaires de ceux qui en ont déjà fait… 4-5h de travail par jour, avec le propriétaire (pour connaitre son travail, et lui donner un coup de main…)et de vivre avec eux. Ici, cela se passe différemment : travail de 8h à 16h, avec +-1h de travail le midi, et 7 jours sur 7, sauf quand le temps l’en empêche, comme aujourd’hui (il pleut).
Craig, le propriétaire arrive avec son quad le matin, nous donne les directives puis s’en va… Plusieurs fois par jours, il repasse vérifier que le travail avance bien, et nous lance des « hurry up guys » (que je refuse de comprendre (-; ) et c’est tout…
Le travail consiste à l’aider dans la création du nouveau vignoble : installation de la tuyauterie pour l’irrigation, des poteaux pour tenir les vignes, des clôtures… Il y a environ 40ha à faire, en plus des cabanes pour les outils ainsi que les nouveaux volontaires.
Cela dépasse ce que je voulais faire, et je suis tellement fatigué le soir (les poteau et les tuyaux, c’est lourd…) que les balades sont courtes… De toute façon, la lumière est trop mauvaise  (les montagnes sont à l’ombre à partir de 5h). Je sais que des procédures sont en cours contre lui pour le faire retirer de wwoof, je ne sais pas pour helpx. 
Pour le moment, je reste car je n’ai plus vraiment les moyens de me payer 2 semaines d’auberge de jeunesse, ici l’avantage c’est que je ne dépense quasiment rien (en 10 jours, j’ai acheté de la creme solaire, 1 hamburger, 2 plaques de chocolat et une bouteille de cidre). Il ne me reste que 2 semaines et demi, ce n’est pas insurmontable non plus, et je crois que je vais « forcer » 2 jours de congés pour les photos…
De plus, sur l’email, il avait promis des cours de kung fu et yoga, on en voit absolument pas la couleur…
Je suis surtout déçu car ce que l’on fait n’est pas son travail et de plus, les contacts avec la famille sont vraiment limité.
Je ferais un autre chantier avec helpx le mois prochain, je pourrais juger de manière plus approprié.

Paysage vu de la ferme

Une des maisons que l’on construit.

La vallée de Similkameen

Laisser un commentaire