Étiquette : ecoconstruction

Kerterre de Mateo… Partie 2

Kerterre de Mateo… Partie 2

Je suis parti de nouveau voir un ami dans le sud qui construit sa kerterre… Toutes les bases y sont, il reste à terminer l’enduit et la dalle (on a pas pu la finir à cause du froid qui arrive à grand pas).

Elle est toujours super belle et ça me motive pour construire la mienne, en 2018 j’espere…

Kerterre de Mateo 360°

Les Tipis de Quirky Camping

Les Tipis de Quirky Camping

J’ai eu l’occasion de participer à la construction d’un tipi en Dordogne, chez Matt et Wendy de Quirky Camping.

La construction en elle même n’est pas forcement complexe quand on a compris la technique, mais pour comprendre comment faire tenir tous ces pilones les uns sur les autres c’est une autre paires de manches…

Au final, on arrive à une construction qui ressemble à une grosse tente confortable.

Je vous joins en plus la photo d’un des pilones que l’on a préparer en mars dans du châtaigner.

La construction des yourtes

La construction des yourtes

J’ai pu suivre, entre fevrier et avril differentes etapes de la construction des yourtes.

Matt et Wendy construisent en effet, chez eux, des yourtes, de façon la plus ecologique possible. On commence par la structure, en bois (Matt est un travailleur du saule et osier), il possède à cet effet une soleraie où les saules sont coupé quand ils sont à la bonne taille.

Matt recherche quels sont les saules à couper qui irait bien…
Maintenant que tout est coupé, plus qu’à tout charger…

Ensuite, il est temps de préparer le bois, on retire l’écorce et on ponce le bois, de façon à obtenir le bois le plus blanc possible. Le travail de « desecorçage » est long, mais pas désagréable.

Certaines tige de bois sont pliés pour faire la structure, ils sont donc mis dans un bac à vapeur et pliés (ici c’est un mini bac qui est pris en photo).

La structure est ensuite créée en assemblant ces différentes tiges.

Ensuite, on prépare la toile (je n’étais pas présent lors du découpage de cette toile, cette année, le travail à juste consisté à nettoyer et raccommoder les toiles. Ici, les toiles sont juste extérieures, mais pour vivre à l’année, dans certaines parties de la France, il vaut mieux ajouter une deuxième épaisseur à l’intérieur, de laine de mouton ou autre.

Ensuite, le montage proprement dit. On assemble le sol (les fondations sont là d’une année sur l’autre), on monte la structure en bas puis la structure du toit, et ensuite on met en place les toiles. Placer correctement la toile du bas est facile, celle du haut prend plus de temps, il faut être précis et l’emmener au bon endroit.

La yourte en « puzzle »

Il ne manque plus que la porte, et les meubles, et la yourte est prête pour y vivre.

Les meubles sont des meubles acheté en brocante, et rénové par des bénévoles, chacun selon son style (enfin, pour avoir une cohérence matt et wendy donnent ou pas leurs accord). et les salles de bain et Toilette sont à l’extérieur. Je vais peut être en créer une en kerterre, un article sera mis en place à ce moment là.

En attendant, vous êtes libre d’aller vous balader sur leur site internet, que j’ai aider à mettre en place. Pour être bénévole là bas, il suffit de les contacter via helpx.

Enfin, un reportage de mon coté n’est pas complet sans la petite visite virtuelle de la yourte :

Inside la cabushe

Kerterre de mateo

Kerterre de mateo

Comme je l’ecrivais sur mon premier article sur la formation kerterre, j’ai passé 3 semaines en Bretagne pour apprendre à construire les kerterre. Ce fut une super experience qui m’a beaucoup appris(et pas que dans la construction) et m’a permis de rencontrer 20 personnes extraordinaire…

Une de ces personnes qui etait en stage avec moi, le plus jeune du groupe à commencer à construire sa kerterre… Kerterre impressionnante qui m’a fait penser aux Omus de Nausicaa…

Et le 360 :

Le 360 de la construction

La construction des kerterres

La construction des kerterres

Comme je l’ai expliqué dans un article précédent, j’ai fait une formation pour la construction de kerterre.

Cette formation à duré 3 semaines, et m’a donné beaucoup de d’idées pour construire la mienne, ainsi que de lancer le chantier participatif. (rendez vous l’année prochaine si tout va bien),

Voici donc un petit résumé photographique de la réalisation de la kerterre de stage, ainsi que de sa Visite virtuelle le dernier jour de stage (l’intérieur est maintenant fini, je ferais si possible une autre visite virtuelle en octobre).

Les kerterres sont des construction dôme, invente par Evelyne Adam qui a fait plusieurs expériences avant de maîtriser ces constructions… Celles la sont donc un chaux et chanvre (avec un peu d’argile pour la cheminée, on peux avec juste 2 personnes construire un joli habitat, solide et agréable (a 20 on est plus rapide, bien que souvent on se marche sur les pieds…)

Stage de construction kerterre

Stage de construction kerterre

Bientôt un mois sans mise à jour du site… Je vous dois des nouvelles, pour tous ceux qui me suivent. Je voudrais écrire plusieurs articles sur ces dernières semaines, dont ce stage kerterre, il y a tant à dire, tellement de réflexion personnelles, de nouveaux projets en découlent…

Mais en attendant, je vais faire un petit résumé, en 20 photos puisqu’il y avait 20 jours de stage, de cette formation, et de la vie là bas. Vous aurez dans les prochains jours des articles plus détaillé sur la construction de kerterre, le jardin jungle, les kerterres elle même, celle qu’on a construite, ainsi que les ballades en Bretagne…

Sur l’ancien chemin de fer de quimper à Pont l’abbé, la pluie arrive…

Je prends donc mon vélo, de quimper, jusqu’à Plomeur… Départ sous un beau soleil, et arrivé sous une belle pluie battante, le pantalon etanche au fond du sac, et la tente trampé… Mais sous un paysage magnifique, la mer me manque, même sous la pluie c’est magnifique la bretagne… Arrivé sur la route des kerterres, je ne trouve pas l’entrée, le téléphone gps trempé ne repond plus, je dois trouver une solution… Ceux qui me connaissent savent que j’ai du mal à parler aux gens dans la rue, mais je dois me forcer, je demande mon chemin à une personne, et lorsqu’elle se retourne je reconnais Evelyne Adam, la créatrice des kerterres, j’étais arrivé. L’accueil fut très chaleureux de la part des formatrices, avec une « activité » montage de Brazero, les differents participant arrivent les uns après les autres.

kersalon de nuit
Première nuit en kerterre

Pour ma première nuit, j’ai la chance de pouvoir dormir dans la kersalon, une kerterre très confortable. Pour mon premier essai en kerterre, je fut conquis, c’est très confortable.

au piano

La première journée à consisté à préparer le chantier, nos tentes, connaitre le terrain et apprendre à se connaitre. La première soirée, on discute tous dans la maison commune, et on commence à jouer de la musique…

Les fondations
La semelle de la kerterre

Le premier jour de chantier (donc le mardi) à consister à mettre en place la semelle de la kerterre, et ce fut ma première expérience avec la chaux.

Le bol

Le jour suivant, on apprend à faire le melange chaux/chamvre, poser les mèches, et on a un beau « bol » à la fin da journée (bon il est pas encore etanche pour cuire la soupe…)

oeil
l’œil de la kerterre

Les jours suivants, on continue à monter.. Et à se connaitre, j’ai eu la chance d’être avec une équipe formidable.

la fenêtre

Les après midi, on alterne entre cours théoriques et visites des kerterres.

construction de la kerterre
le radeau

La kerterre continue de monter, on fait la construction sous le soleil les premiers jours…

la musique du soir

Le soir, les autres emmènent leurs instruments… Malheureusement ma vielle est restée à Orléans et je n’arrive toujours pas à faire grand chose de ma lyre, mais je me mettrais à la harpe durant le stage.

kerovale sous la pleine lune
Les conseils d’evelyne

La deuxième semaine, Evelyne Adam (qui ne faisait pas partie de nos formatrice) nous rejoindra plusieurs fois sur le chantier pour nous donner des précieux conseils.

Les jeux dans la salle commune

Le soir, chacun organise une petite activité, ce fut un super moment de partage.

Travail sous la pluie

La deuxième semaine, on a eu une belle journée de pluie, mes vêtements des chantiers et chaussures, au frais dehors étaient trempés au matin…

La salade de plante sauvage

J’ai pu à la place du chantier profiter d’une deuxième séance de cueillette de plante sauvage (mes prochains hôtes helpx auront droit à un pesto d’ortie et des beignets de consoude, promis!).

paysage breton

Certains soir et le week end, j’en ai profiter pour visiter un peu le coin, et faire quelques photos…

l’avancée de la kerterre

Il a été décidé de faire une avancée pour la kerterre, en attendant de pouvoir monter, le dôme est long à mettre en place, cela doit sécher pour pouvoir avancer…

Evelyne met en place la cheminé et les décorations
on doit travailler à la bougie à l’intérieur, il fait sombre sous les arbres et la pluie!

La dernière semaine, tout s’accélère, on apprend à faire les enduits intérieurs à la bougie car pendant 2 jours, le temps était à la pluie.

Et il vient le temps des décorations
Et des enduits de finitions extérieurs

L’image principale est la kerterre presque terminée…

Et ainsi se termine ce premier article, est-ce mes meilleures photos du stage ? Sur 3000, je ne pense pas et je ne sais pas, mais c’était celles qui correspondait la petite histoire que je voulais raconter ici. Ce fut 3 semaines fantastiques, et un livre ne suffirait pas à tout raconter, mais ce fut une histoire collectives, de nous les 20 participants, les 3 formatrices et d’Evelyne. Merci .à tous

Le site des kerterres : www.kerterre.org

J’en montrerais plus les prochains jours/semaines, j’ai des visites virtuelles à préparer, et encore 2900 photos à trier et 6 pellicules de 36 poses à révéler/fixer/scanner…